Diwanais confinés!

Diwan-Centre et son atelier de Diwan Danses d’Orient ne manquaient pas de projets pour l’année 2020. Nous avions commencé en beauté le 15 février avec un stage  de dabké organisé avec l’association « That’s alls Folks ».

Vingt huit  stagiaires de 7 à 77 ans qui sous la houlette magique de Abeer Hamad se sont initiés à la danse dabké, une danse collective pratiquée dans tout le Moyen Orient. Allez on va même vous mettre une petite video, mais vous ne verrez que les pieds ! Droit à l’image oblige. Cliquer sur le mot dabké.

dabké  

On se voyait déjà en haut de la piste,  prêts à embrayer sur les projections de Cinéma dans les  Aselqo dans le cadre du Festival Cineqom,  organisé par le collectif Citizen Carmes, Asla et Diwan-Centre.  Première séance de l’année le 7 février à l’ Aselqo Pot d’Argent où une trentaine de personnes  ont pu assister à la projection du magnifique film d’animation Parvana et discuter du contenu :

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CINEQOM-745x1024.jpeg. L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_0842.jpg.

Pendant ce temps  les cours de danse de Diwan-Danses d’Orient tournaient à plein avec pour objectif le spectacle de fin d’année prévu pour le 4 juillet.  Et nous préparions les  projets du second semestre .

C’était compter sans le COVID.   Salle de danse, Aselqos , MDA fermés jusqu’à nouvel ordre. Mais à Diwan on ne laisse pas abattre si facilement.  Le bureau et le CA  ont continué à se réunir  en vidéo-conférence.  Et les cours de danse  ont continué online  grâce au travail acharné de nos professeures Claire et Samira, qui ont mis à disposition des membres les outils pour continuer à travailler en solo en maintenant un rendez-vous hebdomadaire de chaque groupe pour faire le point. 

réunion du CA

video : diwan continue les cours de danses orientales sur zoom

Bien sûr ce n’est pas la même chose de danser dans sa chambre, dans son salon, ou dans sa salle de bains, surtout avec un décalage son ,  mais c’est toujours mieux que rien et nous avons tenu bon.  Maintenant que la belle saison est arrivée on continue les répétitions  en extérieur dans le respect des normes de sécurité bien sûr.  Mais nous jouons de malchance avec le temps  ! Le spectacle est reporté au 3 octobre, inch allah !

Save the date  et réservez aussi votre soirée du 7 novembre pour un nouvel événement reliant les deux rives de la Mediterranée.  Le sujet ? Top secret!  D’ ici là croisons les doigts  pour que le virus ne soit plus qu’un mauvais souvenir, et que le monde de la culture ne sombre pas, faute de lieux pouvant accueillir les artistes et le public en toute sécurité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.