Tous les billets

Danse orientale, danses orientales et préjugés (3)

Messieurs, que vous arboriez un petit ventre, que vous soyiez bodybuildés, complexés par votre petite ou votre grande taille que vous soyiez chauve, ou chevelu…les danses d’Orient sont faites pour vous. Mesdames : moins coûteux et plus sain que la chirurgie esthétique : mettez vous à la danse orientale ! C’est une thérapie du corps et de l’âme. Le troisième volet de notre série d’article autour des préjugés sur la danse orientale, thème de notre spectacle virtuel « DiWision » vous en persuadera !

Danse orientale, danses orientales et préjugés (2) :

Deuxième chapître de la série d’articles de Diwan-Centre autour des préjugés liés au terme de « danse orientale », thème du spectacle annuel de notre atelier »Diwan Danses d’Orient » : » Diwision ». La danse orientale serait-elle une danse exclusivement féminine ? N’y aurait-il qu’un seul style : la « bellydance » ? les hommes seraient-ils dépourvus de sensualité? A bas tous ces clichés!

Mémoire du judaïsme marocain

S’il est un sujet qui nous tenait particulièrement à cœur, c’est bien celui de la culture séfarade  parce que l’ on y retrouve toute la Méditerranée et toutes sortes de formes d’art :  la musique bien sûr, mais aussi les bijoux, les vêtements, la cuisine, le théâtre,  le cinéma, l’humour…

Présentation du sujet, des invités et de l’évenement

Galerie

Videos : notre chaine you tube vous permet de visionner des extraits de nos événements les plus marquants.
Affiches : Depuis sa création en 2008 Diwan-Centre annonce ses événements sur des affiches et des flyers qui n’ont rien d’ordinaire. Des affiches aux couleurs de la Méditerranée qui évoquent les sables du désert, le rouge des robes espagnoles ou le le bleu de la Méditerranée.

« Orleans mag » parle de nous

Les dix ans de Diwan-Centre, un flashmob qui a fait parler de nous! L’occasion fait le larron! Orleans Mag, journal de la métropole orléanais a rendu hommage au travail effectué par notre association au service depuis tout ce temps. merci à Michael Simon pour cet article talentueux.