Diwan-Centre fête le printemps Amazigh

Un article de fond autour de la culture berbère.

La lettre ⵣ (Z du tifinagh), alphabet berbère désigne l’« homme libre» — amazigh en berbère, imazighen au pluriel —, nom que se donnent les Berbères. Il est actuellement présent sur le drapeau berbère officialisé en 1998 pour symboliser le "peuple" amazigh. Ce drapeau n’est pas national, mais culturel . Le bleu représente la mer, le vert les montagnes,  le jaune le Sahara. La lettre ⵣ, en rouge, représente le sang  des Amazighs, « les hommes libres ».
index                    index2

Un peuple qui n’a pas de nation : les berbères sont au départ une mosaïque de peuples qui allaient de l’Égypte au Maroc. Mais l’Afrique du Nord a connu la conquête romaine, la christianisation, puis l’invasion par les vandales, puis la conquête arabe et ses corollaires  l’islamisation et l’arabisation, sans oublier le passage des ottomans et la colonisation moderne.  Il en résulte du point de vue linguistique la coexistence dans ces pays d’une langue officielle -l’arabe venu du Moyen Orient-, de dialectes maghrébins résultant du brassage linguistique, et de dialectes berbères -kabyle , riffain, chleuh, touareg- disons tamazigh qui ont un système d’écriture commun qui est pré-islamique. Quand au peuple amazigh  si l’on y rajoute la diaspora liée à l’émigration au 20 ° siècle il est dans le monde entier .

Drapeau du Maroc Maroc 12 millions1,2
Drapeau de l'Algérie Algérie 7,5 millions1
Drapeau du Mali Mali 800 000
Drapeau du Niger Niger 750 000
Drapeau de la Mauritanie Mauritanie 680 000
Drapeau de la Libye Libye 470 000
Drapeau de la Tunisie Tunisie 90 000
Drapeau de l'Égypte Égypte 5 000 à 10 000
Europe Europe plus de 2 millions
Drapeau de la France France 1,5 à 2 millions3
Drapeau des États-Unis États-Unis 3 000
Drapeau du Canada Canada 2 000
Population totale 25 millions env1,2

La majorité des Maghrébins sont d’origine berbère. Certaines régions marocaines et algériennes  sont de langue et de tradition berbère..:  le Rif , la Kabylie pour ne citer que ces deux exemples connus. Les berbérophones représentent 35% de la population algérienne, 40% de la population marocaine.  Or après le départ des colons la politique linguistique dans tous les pays décolonisés  s’est traduite  par une arabisation massive de l’administration et de l’enseignement, au détriment des dialectes nationaux et du tamazigh.

Si vous voulez en savoir plus

https://www.youtube.com/watch?v=fQMrVqetHSg

On comprend aisément que la pilule ne passe pas. En Mars 1980 les Kabyles d’Algérie ont donné de la voix, brisant le tabou linguistique et culturel, réclamant l’officialisation de la langue tamazight et la reconnaissance de l’identité et de la langue berbère. Il s’agissait  du premier mouvement populaire d’opposition aux autorités depuis l’indépendance du pays en 1962.

Qui a oublié Idir et son avava inouva ?

https://www.youtube.com/watch?v=JCpc7ch4nd4

ou les merveilleuses Djurdjura?

 

https://www.youtube.com/watch?v=DOoCyvKRlA0

Les Djurdjura chantent la liberté et l’identité, une identité qui n’a rien à voir avec l’image que trop d’Européens ont des peuples d’Afrique du Nord , qu’on ne devrait en aucun cas appeler "Arabes" . Le mouvement amazigh a rapidement gagné  le Maroc, la Tunisie et plus récemment la Lybie, partout synonymes de révolte contre l’oppression et le sectarisme.

https://www.youtube.com/watch?v=U5zjmYFUbG0

https://www.youtube.com/watch?v=ywbhBjceRpE

Invités par l’Association  Mondiale Amazigh quelques diwanais  ont commémoré dignement le Printemps Amazigh autour d"un couscous berbère bien sûr. Les convives font le signe berbère de la victoire avec trois doigts. Chaque doigt possède une signification. Awal, ichal, afgan : la langue, la terre et l’homme.

Diwan-Centre amazighe jusqu’au bout des doigts.

 

P1050009b

 

 

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.